Babysland le royaume des bébés

Le royaume des bébés & des mamans
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La césarienne... Kézako???

Aller en bas 
AuteurMessage
Daphné


avatar

Féminin Nombre de messages : 979
Age : 37
Votre pays : Belgique
Les prénoms de vos enfants : Nathan
Votre prénom : Daphné
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: La césarienne... Kézako???   Mar 20 Mar - 20:29:57

Voilà constatant la méconnaissance du sujet je me suis dis que ce serais une bonne idée d'informer les futures mamans...

alors si celle qui ont accoucher par césarienne en urgence ou programmée (a préciser) veulent bien partager leur expérience... Wink


Citation :
Lors de l’accouchement, la césarienne est indiquée s’il y a un obstacle physique au passage de l’enfant ou lorsqu’il faut interrompre la grossesse avant terme. En 1997, le taux moyen de césarienne atteignait 16,22 %. Aujourd'hui, on atteint 20 %. La fréquence croissante de cette pratique est l’occasion d’un débat permanent, entre ceux que ces chiffres rassurent et ceux qu’ils inquiètent. Nous vous présenterons les principales causes du recours à une césarienne, ainsi qu’une description de cette intervention chirurgicale et de ses conséquences.

Quand doit-on avoir recours à une césarienne ?

Cette opération est pratiquée dans certaines conditions pour la sécurité de la mère et de l’enfant. Généralement, elle intervient lorsqu’il y a impossibilité d’un accouchement par voie basse, c’est à dire par les voies naturelles :

Arrow en cas de disproportion entre le bassin et la taille de l’enfant : si les dimensions du bassin de la mère sont insuffisantes ou si l’enfant présente un volume trop important,

Arrow si le bébé se présente en mauvaise position (présentation du front ou transversale, voire dans certains cas présentation du siège entraînant trop de complications),

Arrow dans le cas d’un enfant prématuré (d’un poids trop faible – hypotrophie), qui souffrirait d’un accouchement par les voies naturelles,

Arrow si le col reste insuffisamment dilaté malgré l’augmentation des contractions et l’emploi de médicaments dilatateurs,

Arrow si la mère présente un fibrome, un kyste ovarien ou un placenta praevia (placenta recouvrant interdisant le passage du foetus par voie basse).

La césarienne est également pratiquée lorsque l’accouchement ne doit pas être effectuée par les voies naturelles, ou lorsque la grossesse doit être interrompue avant terme, pour des raisons de sécurité pour l’enfant ou la mère :

Arrow en cas d’hémorragie maternelle,

Arrow en cas de souffrance foetale trop importante,

Arrow lors de naissance multiple : plus de deux enfants,

Arrow si la mère est malade,

Arrow en cas d’incompatibilité de rhésus,

si la mère, trop fatiguée ou présentant des affections cardiovasculaires importantes, n’est plus à même de mener l’accouchement à son terme, et si la poursuite du travail représente un danger pour la vie de l’enfant.

Selon les cas, la césarienne peut être programmée dès la fin de la grossesse ou décidé au cours de l’accouchement. Si une anesthésie par péridurale est déjà administrée à la patiente, aucun autre mode d’anesthésie ne sera nécessaire pour recourir à une césarienne en cours d’accouchement (cf. fiche péridurale).

Une césarienne doit-elle obligatoirement succéder à une autre ?

Si la césarienne a été indiquée pour une cause permanente (comme un bassin trop étroit), alors une nouvelle césarienne sera nécessaire pour un prochain accouchement.

En revanche, si le premier recours à une césarienne a été motivé par des causes accidentelles (hémorragie, souffrance foetale, présentation par le siège qui n’est pas lié à une malformation utérine, etc.), il n’est pas obligatoire de devoir recourir à une nouvelle césarienne.

Il faut cependant noter qu’une césarienne antérieure augmente le risque d’un nouveau recours à cette pratique pour une raison principale : la cicatrice de la première opération peut se rompre sous l’effet des contractions utérines et ainsi exposer la mère et l’enfant à des complications très importantes.

Une intervention chirurgicale

Se déroulant au bloc opératoire, cette intervention chirurgicale consiste à inciser l’abdomen puis l’utérus pour faciliter la mise au monde. Dans un premier temps, les poils pubiens sont rasés, puis une sonde urinaire est posée pour vider la vessie évitant ainsi un risque de perforation lors de l’incision. La peau est soigneusement désinfectée. Le médecin peut inciser dans un premier temps la peau horizontalement, puis les muscles et enfin la paroi abdominale et l’utérus. Le bébé est extrait par l’ouverture pratiquée généralement de manière transversale juste au-dessus du pubis. L’incision par médiane (verticale), plus rare, s’applique dans le cas de femmes fortes ou d’une nécessité d’extraire rapidement le bébé.

Juste après l’extraction de l’enfant, le chirurgien retire le placenta. Ensuite la plaie est suturée avec du fil ou des agrafes, qui seront retirées 5 à 7 jours plus tard. La durée de l’intervention varie de 1h30 à 15 mn avec les dernières techniques. Le type d’anesthésie le plus approprié est la péridurale. Privant la mère d’assister à l’accouchement et impliquant des effets postopératoires plus importants, l’anesthésie générale n’est plus pratiquée que dans les cas où la nécessité d’une anesthésie se fait immédiate (l’effet de la péridurale est décalé de 10 à 15 minutes).

Conséquences après l’accouchement

La fatigue occasionnée par l’opération s’ajoute à celle de l’accouchement. La montée de lait peut être un peu plus tardive du fait de cette fatigue supplémentaire. La cicatrisation peut être douloureuse, surtout à l’occasion des contractions de l’après-naissance. Des douleurs abdominales peuvent accompagner la reprise du transit intestinal. Dans ces cas un régime spécial peut être envisagé. Le préjudice esthétique est très faible car l’incision sera cachée par les poils pubiens, il conviendra cependant de ne pas l’exposer au soleil avant plusieurs mois. Si pour le bébé l’accouchement par césarienne est moins dangereux que l’accouchement naturel, c’est l’inverse qui se produit pour la mère. En effet, les complications infectieuses sont trois fois plus fréquentes que lors d’un accouchement naturel. Des risques de phlébite, d’embolie pulmonaire et d’hémorragies tardives bien qu’exceptionnelles peuvent apparaître. Le recours à la césarienne peut handicaper les premiers stades émotionnels de la relation entre la mère et l’enfant. Enfin, bien que très faible, le taux de mortalité des femmes pendant l’accouchement avec césarienne serait de quatre à cinq fois plus important lors d’un accouchement par les voies naturelles Ainsi, il convient de limiter l’utilisation d’une telle opération à des accouchements pathologiques.

En 1997, une publication conjointe de l’Unicef (Fond des Nations Unies pour l’enfance), l’OMS (Organisation mondiale de la santé)et l’UNFPA (Fond des Nations Unies pour la population) (Guidelines for Monitoring the Availability and Use of Obstetric Services, October 1997) indique qu’une limite maximale de 15 % du taux de césarienne doit être respectée. Au-delà de ce chiffre, le recours à la césarienne est jugé comme abusif et aurait un impact plus négatif que positif, si l’on considère les risques de cette opération.

L’augmentation de ces chiffres depuis une vingtaine d’années peut s’expliquer, en partie, par les progrès de la médecine chirurgicale et anesthésique, une augmentation du nombre des grossesses à risque (intervenant plus tard chez la femme) et une meilleure prise en compte de la souffrance foetale grâce au monitoring.

Malgré ces conditions, les experts s’accordent aujourd’hui à considérer des taux de césarienne supérieurs à 25 % comme anormaux. Une enquête réalisée récemment par le Figaro Magazine* dénombre cependant pas moins de 23 maternités (sur 788 étudiées) dépassant ce chiffre
.

Alors pour moi,...

c'était une césa en urgence pour souffrance foetale aigue

en fait le rythme cardiaque de Nathan avais chuté très fort et il n'arrivais pas a trouver la sortie,... alors en 5 min (sans exagérer...) on m'a mis sous oxygène, rasée placée au bloque découpée... Fred (mon mari) a même entendu un bribe de conversation entre le chirurgien et un infirmière "fait quand mêm gaffe vas-y doucement" "je m'en fout je veut d'abord le bébé!!! " (sympa non? Wink )

avec les geste pas très "tendre" qui accompagne ca... en fait lors d'un césarienne on dis qu'on ne sent rien... c'est faux!!

on a pas mal mais on sent TOUT!!

alors moi en plus j'ai fais des angoisse , j'ai commancé à délirer (hé oui tout ca en 5 petites minutes...!!!

et puis après c'est le bonheur... plus rien ne compte votre bébé est là on vous l'a montrer (moi je l'ai pas eu sur moi) on sais que tout va bien et là je me suis lâcher pleur tremblement ect...

enfin bref très éprouvant pour ma part... Wink

voilà... j'espère ne pas vous avoir effrayé Wink

bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van37
Bannie
Bannie
avatar

Féminin Nombre de messages : 6854
Age : 42
Votre pays : france(Tours)
Les prénoms de vos enfants : Lucas,Nathan,Batiste
Votre prénom : vanessa
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: La césarienne... Kézako???   Mar 20 Mar - 20:32:42

je connais ça par coeur j'en ai eu deux sur les 3 enfants et c'est tout à fait vrai ce que tu dis moi j(avais une cousine qui disait je préfererais avoir une césarienne pour rien sentir oui c'est ça mes fesses oui c'est super bizarre la sensations pendant la césa et après bonjours les douleurs hein?
bises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valerie1985
Bannie
Bannie


Féminin Nombre de messages : 24333
Age : 33
Votre pays : Bruxelles
Les prénoms de vos enfants : Layana 9/11/2004 et Ismaël 27/11/2006
Votre prénom : Valérie
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: La césarienne... Kézako???   Mar 20 Mar - 20:41:53

j'en ai eu une pour ismael et on sent mais on a pas mal!!! elle etais programmée car il etais en siège transversale!!! lol!!!!
je l'ai super bien vecu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mesenfants.forumactif.com
Laralex
Babyslandeuse de Diamant
Babyslandeuse de Diamant


Féminin Nombre de messages : 5693
Age : 38
Votre pays : france
Les prénoms de vos enfants : lara luis
Votre prénom : alexandra
Date d'inscription : 30/03/2005

MessageSujet: Re: La césarienne... Kézako???   Sam 21 Avr - 0:24:05

oui en effet on sent mais moi pour luis j'ai trouvé sa grave agréable, je suis pas normale peu être, style comme un ballon qu'on me balancait dans le ventre, un flottement, enfin voilà je sais pas comment expliqué mais pas de mauvais souvenir au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://top-fun.goodforum.net/index.forum
Valerie1985
Bannie
Bannie


Féminin Nombre de messages : 24333
Age : 33
Votre pays : Bruxelles
Les prénoms de vos enfants : Layana 9/11/2004 et Ismaël 27/11/2006
Votre prénom : Valérie
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: La césarienne... Kézako???   Sam 21 Avr - 0:35:25

Laralex a écrit:
oui en effet on sent mais moi pour luis j'ai trouvé sa grave agréable, je suis pas normale peu être, style comme un ballon qu'on me balancait dans le ventre, un flottement, enfin voilà je sais pas comment expliqué mais pas de mauvais souvenir au contraire.

Moi non plus!!! je connaissais pas!!! mais ca m'a pas déranger!!! ca fais le même genre que quand le bébé quitte le ventre peu a peu!!! c'est etrange lol tu n'as pas mal et on sent que le bébé sort par la lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mesenfants.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La césarienne... Kézako???   

Revenir en haut Aller en bas
 
La césarienne... Kézako???
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La césarienne double le risque de mortalité
» Problème avec placenta et cicatrice de césarienne !
» la césarienne avant - après pour récupérer
» placenta bas inséré et recouvrant..césarienne programmée..
» pas facile de se remettre d'une césarienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Babysland le royaume des bébés :: Césariène-
Sauter vers: